Grammaire française : orthographe, syntaxe, participe passé, accord du verbe, ponctuation, conjugaison...

Advertising
Dont est le pronom relatif qui équivaut à de + antécédent dans la relative. Il connaît l'homme dont nous avons parlé (homme est l'antécédent de dont : « nous avons parlé de l'homme »).

Dont et le possessif

Lorsque dans une relative, l'emploi de dont permet d'identifier le possesseur, il est inutile d'employer le déterminant possessif. C'est un problème dont il ne faut pas sous-estimer l'importance (= il ne faut pas sous-estimer l'importance du problème. On ne dira donc pas dont il ne faut pas sous-estimer son importance : dont et son seraient redondants).

Dont et en

Il est inutile d'utiliser dans une relative le pronom en qui renverrait au même terme que dont. Je vous renvoie aux questions dont on a déjà parlé (et non dont on en a déjà parlé). C'est quelque chose dont il a envie (et non dont il en a envie).

Dont et que

Dont a la valeur d'un complément introduit par de. C'est donc le pronom relatif qu'il faut utiliser pour tous les verbes ou locutions verbales construisant leur complément avec de. C'est un problème dont nous avons conscience (et non c'est un problème que nous avons conscience, car avoir conscience construit ses compléments avec de : avoir conscience de quelque chose). C'est un vieux souvenir qu'il ne se rappelle plus très bien (et non pas dont il se rappelle, car on dit se rappeler quelque chose, et non pas se rappeler de quelque chose).

Publicité