Grammaire française : orthographe, syntaxe, participe passé, accord du verbe, ponctuation, conjugaison...

Advertising

L'accent grave sur le e

L'accent grave sur le e sert à noter le son [¨] (è) :
  • un e qui est suivi d'une e muet (sauf médecin, médecine) ; collège – avènement – il complète – fièrement
  • un e suivi d'un s final, à l'exclusion du s de pluriel. près (comparez avec des prés) abcès – faciès – pataquès
On écrivait autrefois certains mots tels que événement, réglementation… et les formes de futur et de conditionnel telles que il complétera, il gérerait… avec un accent aigu même s'il était suivi d'un e muet. Afin de rendre les règles plus cohérentes, les Rectifications de l'orthographe préconisent l'accent grave pour ces mots. un évènement – la règlementation il complètera – il gèrerait Au sein d'une même famille de mots, les accents peuvent varier selon que la syllabe suivante contient ou non un e muet. un collège – un collégien il complète – il complétait

L'accent grave sur le a et le u

On met un accent grave sur à (préposition), (adverbe de lieu) et (pronom relatif ou interrogatif) ce qui permet de les distinguer de leurs homophones a (verbe avoir), la (pronom ou article), ou (conjonction marquant le choix). J'habite à côté.
On écrit également avec un accent grave l'adverbe çà (employé peu couramment sauf dans l'expression çà et là), ce qui le distingue du pronom ça, contraction de cela. Ça n'a pas été facile, mais ils ont obtenu quelques précisions çà et là. Les composés delà, deçà, voilà… conservent l'accent. Seul le pronom cela s'écrit sans accent. Cela n'a pas d'importance. Il s'occupera de tout cela. En français, la touche ù du clavier n'est utilisée que pour un seul mot : .

Publicité