Grammaire française : orthographe, syntaxe, participe passé, accord du verbe, ponctuation, conjugaison...

Advertising
Le verbe s'accorde en nombre et en personne avec son sujet. Elle travaillait à Paris. Arnaud et Sylvie ont acheté une maison en Charente. Qui es-tu ? Mais il arrive que cette règle ne soit pas suivie, notamment quand le sujet, bien que singulier, a un sens pluriel.

Le verbe a pour sujet un nom collectif

Lorsque le verbe a pour sujet un nom collectif singulier (foule, multitude, tas, etc.) accompagné de son complément, le verbe se met au singulier ou au pluriel selon le sens. La multitude des couleurs donnait un air de fête à l'assemblée (C'est la multitude qui donne un air de fête). Une foule de questions lui venaient à l'esprit (Ce sont les questions qui viennent à l'esprit). Ce cas s'observe pour les noms en -aine (dizaine, centaine, etc.) ou pour des noms tels que :
tas
foule
multitude
infinité
majorité
poignée
Souvent on a le choix. Une multitude d'insectes ont envahi la prairie (ou a envahi). L'accord se fera toujours avec le complément si le nom collectif est pris au sens figuré ou s'il est employé sans déterminant. Un tas d'idées intéressantes ont surgi lors de la réunion (tas est pris au sens figuré, le verbe s'accorde donc avec le complément pluriel idées). Nombre de questions ont trouvé réponse au cours de la réunion (nombre n'est suivi d'aucun déterminant, le verbe s'accorde donc avec le complément pluriel questions).

Le verbe a pour sujet un nom introduit par une locution indéfinie

Lorsqu'un nom sujet est déterminé par une locution telle que la plupart, beaucoup de, bien des, peu de, assez de, trop de, tant de, combien de, le verbe est du même nombre que ce nom. Beaucoup de persévérance sera nécessaire pour mener à bien cette tâche (le verbe s'accorde avec le nom persévérance déterminé par beaucoup). Beaucoup de points sont à l'ordre du jour de la réunion (le verbe s'accorde avec le nom points déterminé par beaucoup). La plupart de ses collègues ont déjà participé à une session de formation.
Les locutions peuvent s'employer sans complément s'il s'agit d'un nom au pluriel. Le verbe se met alors au pluriel. Les étudiants de nos écoles se préparent aux concours. La plupart souhaitent entrer dans l'Administration (sous-entendu la plupart des étudiants).

Le sujet contient une indication de nombre

Quand le sujet est un nom de fraction suivi d'un complément, le verbe s'accorde généralement avec ce nom et non avec le complément. Nous espérons que les deux tiers de la salle au moins seront remplis (le verbe s'accorde avec le nom de fraction les deux tiers). La moitié des Français a répondu oui au référendum (le verbe s'accorde avec le nom de fraction la moitié).
L'accord avec le complément est parfois possible. La moitié des Français ne sont pas favorables à ce mouvement de protestation. Avec millier, million, milliard, le verbe se met au pluriel. Un million de visiteurs sont attendus à l'exposition. Le verbe se met au singulier quand le sujet est introduit par plus d'un. Il se met au pluriel quand le sujet est introduit par moins de deux. Plus d'un a obtenu gain de cause. Moins de deux mois suffiront pour le projet.

Publicité