Grammaire française : orthographe, syntaxe, participe passé, accord du verbe, ponctuation, conjugaison...

Advertising
Si est une conjonction de subordination qui introduit deux types de subordonnées.

Si de condition

Si introduit des propositions subordonnées exprimant la condition nécessaire pour que se réalise l'action exprimée dans la principale . Si vous en avez l'occasion, passez nous voir. Nous reporterions la réunion si le directeur devait être absent.
Le temps de la subordonnée introduite par si dépend de celui de la principale et la subordonnée n'est jamais au futur ni au conditionnel. Si j'étais riche (et non si je serais riche). Lorsque deux subordonnées de condition sont coordonnées, la seconde est généralement introduite par que. Si vous en avez l'occasion et que cela vous fait plaisir, passez nous voir.

Si d'interrogation

Si introduit des propositions subordonnées interrogative indirecte . Ces subordonnées correspondent à des interrogations directes portant sur le verbe (interrogations totales) auxquelles on répond par oui ou par non. Je me demande si elle sera là pour la cérémonie (Sera-t-elle là pour la cérémonie ?). L'important est de savoir si les responsables ont de véritables ambitions (Les responsables ont-ils de véritables ambitions ?).
Quel que soit le si auquel on a affaire, on l'élide toujours devant le pronom il ou ils. Nous reporterions la réunion s'il devait être absent. Je me demande s'ils seront là pour la cérémonie. Veillez à ne pas confondre si conjonction et si adverbe servant à marquer l'intensité ou à répondre par l'affirmative. Elle est si déterminée qu'on ne pourrait le lui refuser. – Tu ne viens pas ? – Si.

Publicité