Grammaire française : orthographe, syntaxe, participe passé, accord du verbe, ponctuation, conjugaison...

Advertising
On exprime les degrés de comparaison au moyen d'adverbes tels que plus ou moins qui se placent devant le terme sur lequel porte la comparaison. Il fait plus chaud aujourd'hui ; hier, il faisait moins chaud. Ces adverbes peuvent eux-mêmes être précédés d'adverbes, qu'on appelle renforcement, car ils permettent d'insister sur le degré de comparaison. Il a fait bien plus chaud aujourd'hui qu'hier (ou il a fait beaucoup plus chaud, autrement plus chaud…). Selon le degré d'intensité que l'on veut exprimer, on utilise les adverbes suivants :

autrement
beaucoup
bien
encore
énormément
infiniment
tellement
un peu, etc.
L'usage préfère ne pas utiliser beaucoup pour renforcer meilleur ou pire bien qu'il s'agisse de comparatifs. C'est bien meilleur ainsi (plus fréquent que c'est beaucoup meilleur…). Il est également possible de renforcer le comparatif d'égalité avec tout. Il fait tout aussi beau qu'hier. L'adverbe de renforcement utilisé à la forme négative est guère. Il ne fait guère plus chaud qu'hier.

Publicité