Grammaire française : orthographe, syntaxe, participe passé, accord du verbe, ponctuation, conjugaison...

Advertising
Quand un infinitif dépend d'un autre verbe, son sujet peut être exprimé. On peut alors hésiter entre deux constructions :
  • soit le sujet est construit directement sans préposition (les pronoms sujets prennent la forme le, la, les) ; Il fait réfléchir les stagiaires sur ce problème. Il les fait réfléchir (les stagiaires est sujet de l'infinitif réfléchir : « les stagiaires réfléchissent »).
  • soit le sujet est construit indirectement avec une préposition qui l'introduit (les pronoms sujets prennent la forme lui, leur). Il fait recommencer l'exercice aux stagiaires. Il leur fait recommencer l'exercice (les stagiaires est sujet de l'infinitif recommencer : « les stagiaires recommencent l'exercice »).
Aux 1re et 2e personnes, le problème ne se pose pas : on aura toujours me, te, nous et vous, ces formes servant à tous les cas. Il nous fera réfléchir. Il nous fera recommencer l'exercice.

Sujet d'un infinitif employé sans objet direct ou d'un infinitif pronominal

Si l'infinitif est employé sans complément d'objet direct (COD), ou s'il est pronominal, le sujet se construit directement, sans préposition. J'ai très souvent entendu chanter ce chœur. Je l'ai très souvent entendu chanter (ce chœur est sujet de chanter employé sans COD). J'ai fait se rencontrer nos deux voisins. Je les ai fait se rencontrer (le sujet du verbe pronominal se rencontrer est construit directement). Il l'a fait changer d'avis (et non pas il lui a fait changer d'avis : changer n'a pas de COD).

Sujet d'un infinitif employé avec un COD

Si l'infinitif est employé avec un COD, le sujet se construit le plus souvent directement, mais il peut également se construire indirectement. Nous avions déjà entendu le député prononcer ce discours (ou, moins fréquent Nous avions déjà entendu prononcer ce discours au député. L'infinitif prononcer est construit avec un COD : ce discours). Nous l'avions déjà entendu prononcer ce discours (ou, moins fréquent Nous lui avions déjà entendu prononcer ce discours).
Quand l'infinitif dépend de faire, on n'a plus le choix et la construction indirecte s'impose. Nous ferons adopter cette solution aux responsables. Nous leur ferons adopter cette solution. Si le COD de l'infinitif est également un pronom que l'on place avant le verbe dont dépend l'infinitif, on utilise obligatoirement la construction indirecte. Je n'ai pas inventé cette phrase : je la leur ai souvent entendu dire (la = COD de dire, leur sujet de dire). Cependant, cette construction se rencontre rarement, et on préfère tourner autrement la phrase, notamment en plaçant le COD devant l'infinitif. Je n'ai pas inventé cette phrase : je les ai souvent entendus la dire.

Publicité