Grammaire française : orthographe, syntaxe, participe passé, accord du verbe, ponctuation, conjugaison...

Advertising
Les verbes dont le complément est un nom introduit par la préposition à peuvent avoir pour complément une proposition introduite par à ce que au lieu de la simple conjonction que. Le gouvernement s'attend à de vives réactions (la préposition à introduit le nom complément de s'attend). Le gouvernement s'attend à ce que les syndicats réagissent vivement (la conjonction à ce que introduit la proposition complément de s'attend). Le gouvernement s'attend que les syndicats réagissent vivement (la simple conjonction que introduit la proposition complément de s'attend).
Dans certains cas (cf. s'attendre), on a le choix entre les deux constructions. Dans d'autres cas, l'une est plus usuelle que l'autre. En cas d'hésitation, on peut vérifier dans un dictionnaire.

Publicité