Grammaire française : orthographe, syntaxe, participe passé, accord du verbe, ponctuation, conjugaison...

Advertising
Veillez à ne pas confondre le nom féminin la satire et le nom masculin le satyre.

La satire : le pamphlet

On écrit avec un i le nom de l'ouvrage qui vise à attaquer, critiquer. Les Satires de Boileau. Le journaliste, dans sa satire, s'en prend aux prétendus philosophes.

Le satyre : l'exhibitionniste

On écrit avec y le nom de la divinité de la mythologie grecque ou de l'homme qui entreprend les femmes de façon obscène. Elle avait toujours vu en lui un affreux satyre.
Les satyres étaient dans la mythologie grecque des divinités à corps mi-humain, mi-chèvre.

On distinguera de même les dérivés

  • satirique, « relatif à la satire » ;
  • et satyrique, que l'on emploie essentiellement à propos de poèmes ou de pièces et qui signifie « qui a pour origine le culte de Dyonisos ».
Le journaliste avait rédigé un article satirique sur le sujet. Les drames satyriques appartiennent à la tragicomédie grecque.

Publicité