Grammaire française : orthographe, syntaxe, participe passé, accord du verbe, ponctuation, conjugaison...

Advertising

Reconnaître une épithète

L'épithète se rattache à un nom auquel elle est le plus souvent liée directement, sans préposition. Elle le suit ou le précède immédiatement. L'épithète peut être supprimée sans nuire à la correction de la phrase ni en modifier profondément le sens. Elle donne un supplément d'information. La chemise verte contient toutes les pièces du dossier (l'épithète verte apporte une précision sur la couleur de la chemise).
L'épithète peut être séparée du nom auquel elle se rapporte par une virgule ou se trouver en tête de phrase. Dans ce cas, on l'appelle épithète détachée. Plus ravissante que jamais, la jeune comédienne fut acclamée par le public. La jeune comédienne, plus ravissante que jamais, fut acclamée par le public. Dans certains cas, notamment lorsqu'elle se rapporte à un pronom, l'épithète est introduite par la préposition de. Il n'y a rien de plus beau (l'épithète beau se rattache au pronom rien). Reste-t-il encore une place de libre ? (libre est épithète de place).

Nature de l'épithète

L'épithète est un adjectif. La chemise verte contient toutes les pièces relatives au dossier (l'adjectif verte est épithète du nom chemise ; le groupe relatives au dossier, dont le noyau est l'adjectif relatives, est épithète du nom pièces).
Les participes passés et les formes en -ant issues des participes présents sont considérés comme des adjectifs et peuvent être épithètes. Les problèmes rencontrés ont été rapidement résolus (rencontrés est un participe passé qui pourrait être remplacé par un adjectif tel que récents…) Cette expérience enrichissante est à renouveler (enrichissante vient du participe présent et pourrait être remplacé par un adjectif tel que nouvelle).

Publicité