Grammaire française : orthographe, syntaxe, participe passé, accord du verbe, ponctuation, conjugaison...

Advertising
Les verbes peuvent avoir pour complément d'objet ou compléments circonstanciels une proposition conjonctive (j'aime qu'il fasse beau) ou un infinitif (j'aime courir).

La proposition conjonctive

On utilise la proposition conjonctive si le sujet de la principale et celui du verbe complément sont différents. Sabine demande que nous soyons informés (le sujet du verbe principal est Sabine, alors que celui du verbe de la conjonctive est nous). Je l'ai prévenu avant qu'il ne soit trop tard (le sujet du verbe principal est je, alors que celui de la conjonctive est il).

L'infinitif

On emploie toujours l'infinitif quand il y a identité entre le sujet non exprimé de l'infinitif et celui de la principale. Il demande à être informé (et non Il demande qu'il soit informé). Prévenez-nous avant de partir (et non Prévenez-nous avant que vous partiez).
Avec des verbes tels que demander, dire, souhaiter, etc., employés avec un complément d'objet second, on peut trouver l'infinitif lorsque ce complément d'objet est également le sujet (non exprimé) de l'infinitif. Je demanderai au service de documentation de constituer une revue de presse (mieux que qu'il constitue une revue de presse). Avec les verbes voir, regarder, entendre, écouter, sentir, on peut également trouver un infinitif, bien que les sujets soient distincts. Les stagiaires écoutent très attentivement le formateur donner ses explications (le sujet du verbe principal est les stagiaires, alors que celui de l'infinitif est le formateur).

Publicité